Ref:
Recherche:
Type:
Á:
Région:
Chambres:
Salles de bain:
Caractéristiques:
prix:

Superbe villa avec vue sur la mer sans fin (ref.1021)

Chalet en vente á Ibiza, Baleares

vente: Nous consulter
ref. 1021
730 m2 construit.
2 000 m2 Parcelle.
 
 Chambres 8
 Salles de bain 8
 Cuisine Meublée
 Garajes 6
 Carp. Exterior
 Carp. Interior
État
Climatisation
Piscine privée
Garage
Classe Énergétique En attendant
Alarme
Coffre fort

Na Xemena, au nord-ouest de l’île d’Ibiza, était un choix délibéré, une évidence qui s’imposait. La nature et l’environnement ; la découverte de la lumière qui sert de moteur au projet et lui inspire sa forme. La beauté des paysages face à la mer, le décor sobre et presque solitaire des rochers et des genévriers de Phénicie, les falaises à l’horizon qui se fondent dans la Méditerranée… La majesté de tous ces éléments qui s’intègrent parfaitement dans cet espace intemporel force le respect. Ce paysage qui a résisté à l’usure du temps ne laissait aucune place à l’erreur.

Dès l’ébauche des premiers plans, le choix des matériaux et des couleurs, les volumes et les éléments constitutifs ont coulé de source. L’assemblage de ces différents éléments s’est fait avec une aisance toute naturelle, sans qu’aucune restriction ne soit imposée par des plans géométriques rigides, mais plutôt en se fondant sur une base rationnelle qui renforce l’unité de l’ensemble. La maison a été conçue pour pouvoir être agrandie au fil des ans, tout en conservant sa structure d’origine. L’ensemble des différentes sections qui forment les pièces est aménagé comme une suite d’espaces, dont les dimensions varient proportionnellement dans un ordre croissant.

L’ensemble architectonique, accroché à la base rocheuse, se définit comme un bloc compact d’une simplicité apparente et établit un parallélisme avec la morphologie de la falaise. De l’extérieur, l’agencement des terrasses et de la piscine, qui ne laisse dépasser que quelques soupçons de relief, crée une perspective visuelle couronnée par la géométrie limpide du volume de la villa. Le tout s’accorde harmonieusement avec la nature environnante, sans fausse note, telle une continuation douce et logique du terrain et du paysage. La maison émerge de la mer, avec sa corniche en pierre, en pin et en genévrier, jusqu’à se fondre totalement dans le bleu profond du ciel.

Les divers niveaux ont été conçus pour dynamiser l’espace de la villa Ils définissent ainsi les surfaces extérieures, comme la terrasse et la piscine, chacune dotée d’un caractère propre et tournée vers la mer, pour profiter pleinement de la beauté des couleurs La géométrie des escaliers menant à la maison et aux terrasses constitue la touche finale apportée à l’espace extérieur. Ces terrasses s’élèvent pour former un site qui semble surgir de la terre, un lieu dont le périmètre est limité par l’eau et des bancs faits d’anciennes poutres. Les accès sont protégés, de l’extérieur, par de larges contre-portes métalliques de la même couleur que les murs. Une fois refermées sur les larges vitres, les portes se fondent dans le mur, accentuant la géométrie austère. La nuit, de petites perforations carrées dans le sol fournissent une lumière qui réchauffe l’atmosphère.

Trois larges fenêtres en bois d’iroko, enchâssées dans les murs, offrent une vue panoramique sur la terrasse et la piscine, telle une feuille d’eau fusionnant avec la mer. Les tissus intérieurs, en bleu de cobalt et blanc, donnent le ton dans toute la maison et s’imprègnent de la lumière du zénith qui descend à travers les jours. Le plancher en bois d’iroko recouvre le salon, le toit et les murs de la salle à manger pour s’étendre jusqu’au sol de ciment poli. Un escalier intérieur, constitué de planches d’iroko encastrées dans le mur, relie le salon au studio qui surplombe la salle à manger et donne accès aux terrasses sur le toit.

Les espaces de service sont aménagées dans un angle de la chambre. La baignoire, encastrée dans le sol, offre une vue directe sur l’extérieur. Les portes intérieures, en bois d’iroko, sont directement fixées aux cloisons qui leur servent de cadre. Les objets font partie intégrante de la maison et s’inscrivent dans le prolongement de ses matériaux et de ses formes.

Les espaces se succèdent et s’ouvrent de l’intérieur vers l’extérieur, dans un profond respect de l’environnement dans lequel ils se fondent plutôt qu’ils ne s’opposent. Un site exceptionnel dont la fragilité et le caractère devaient être préservés à tout prix. Ainsi, il a fallu garder à l’esprit tous les éléments suggérés par la topographie, la mer et la lumière, et conférés par le temps, pour assurer la légitimité de ce lieu à couper le souffle. Un lieu où conjuguent le silence, l’ombre et la lumière, le jour et la nuit, l’eau et la terre. Cette villa et sa structure nous font vibrer à l’unisson et suscitent des émotions qui imposent un impact visuel direct. C’est une maison qui nous parle et nous ramène à l’essentiel : un lieu où les aspects les plus profonds et les plus complexes de notre civilisation millénaire semblent désormais si simples.

Si vous voulez plus d'informations sur cette propriété, veuillez remplir le questionnaire ci-dessous: